Francisco Sagasti, nommé à la présidence dans un Pérou en pleine crise institutionnelle

Par Yasmine


Francisco Sagatti,député centriste, élu à 97 voix sur 123 suffrages, le 16 novembre 2020, a annoncé qu’il travaillerait pour regagner la confiance du public,suite à la démission de Manuel Merino, le dimanche 15 novembre 2020.

RFI Amériques – https://www.rfi.fr/fr/amériques/20201117-à-la-une-nouveau-président-pérou

Le président du parlement, Manuel Mérino, avait été nommé président par intérim à la suite de la destitution de Martin Vizcarra pour « incapacité morale permanente ». La destitution de M. Vizcarra marque le début d’une période de fortes tensions politiques alors que le congrès est largement discrédité au Pérou. En effet, cette décision a vivement été contestée par la population locale, qui s’opposait à cette destitution: selon le sondage d’IPSOS, d’octobre 2020, 80% s’opposaient. Plus de deux tiers des péruvien.nes craignaient que cette destitution nuise à l’économie du pays et qu’elle affecte la lutte du gouvernement contre le COVID-19.

Mais qui est Martin Vizcarra ?

RFI Amériques – https://www.rfi.fr/fr/amériques/20201110-pérou-destitution-président-martin-vizcarra-parlement

  Lors de sa prise de fonction, en mars 2018, il remplaçait Pablo Kuczynski qui était impliqué dans l’affaire de corruption Odebrecht, qui avait ébranlé toute l’Amérique Latine. Il était alors considéré comme un homme loin des dérives de la politique péruvienne entachée par la corruption.

   Après une première tentative de destitution menée par le parlement, portant sur l’embauche d’un chanteur par le ministère de la culture avec un contrat de complaisance, il finit par parvenir à ses fins deux mois plus tard, le lundi 09 novembre 2020, en le destituant de façon permanente pour « incapacité morale permanente ». Celui-ci était suspecté d’avoir reçu des pots-de-vin lorsqu’il était gouverneur de la région de Moquegua entre 2011 et 2014.

  Le 13 novembre, la justice péruvienne lui a interdit de sortir du territoire jusqu’à mai 2022, à la demande du procureur anti-corruption, German Juarez, chargé de l’enquête préliminaire sur les pots-de-vin présumés reçus de la société brésilienne Odebrecht. 

Pérou : contesté dans la rue, le président intérimaire Manuel Merino démissionne – https://www.lemonde.fr/international/article/2020/11/15/nouvelle-journee-de-manifestations-au-perou_6059787_3210.html

La démission de Manuel Merino

Des manifestant.es sont sortis dans les rues de Lima et ont convergé vers la place de San Martin, Carlos Castillo. Ces derniers affirment que cette décision de destitution s’oppose à la volonté du peuple, et que la nomination de Manuel Merino est vue comme une forme de prise de pouvoir autoritaire. Les péruvien.nes voient sa nomination comme une tentative de coup d’État contre M.Vizcarra qui se dressait contre la corruption qui gangrénait les arcanes de la politique péruvienne.

En effet, le motif de la destitution interrogeait sur la légalité du changement de gouvernement malgré le fait que la loi n’a pas ouvertement été violée. Lors de la première tentative, le gouvernement avait saisi le Tribunal Constitutionnel pour se prononcer sur la légitimité de la demande de destitution.

  Les manifestant.es ont même repris le slogan des révolutions latino-américaines : «  Le peuple uni jamais ne sera vaincu »

Les étudiant.es se sont mobilisés en masse pour s’opposer au nouveau gouvernement voulant porter atteinte à l’enseignement supérieur, comme l’explique Roberto, 18 ans: «  ils veulent supprimer l’instance qui garantit la qualité de l’enseignement supérieur car certains membre du nouveau gouvernement sont propriétaires d’universités privés qui ont retiré la licence ».

Les forces de l’ordre ont violemment réprimé les manifestant.es, pourtant pacifique, de peur de les voir occuper le parlement afin d’exprimer leur mécontentement. Il s’en est suivi le décès d’un manifestant de 24 ans, blessé par balle au thorax et d’un homme de 25 ans criblé de blessures par plomb au visage et au cuir chevelu.

Le bureau Amérique du sud du Haut-Commissariat de l’ONU pour les droits de l’homme a demandé aux autorités de garantir le droits des Péruviens à manifester, indiquant avoir reçu des « informations inquiétantes » sur le comportement de la police lors des manifestations. La Commission interaméricaine des droits de l’homme (CIDH) a exprimé jeudi sur Twitter sa « préoccupation face à l’utilisation excessive de la force. »

La mobilisation historique des péruvien.nes, a fait céder sous la pression des députés habitué.es à satisfaire leurs intérêts personnels, promettant de restaurer la confiance des citoyen.nes en leurs institutions. Ils nomment un député centriste, novice dans le domaine qui a pour mission historique de faire revivre la démocratie dans ce pays . Francisco Sagasti, 76 ans, ingénieur de formation, ex-professeur d’université, auteur d’une vingtaine de livres, compositeur et réalisateur a jusqu’à juillet 2021 pour rétablir un climat de confiance entre le peuple et les institutions du pays.

Sources

Bis repetita. Au Pérou, le président Vizcarra à nouveau face à une procédure de destitution
https://www.courrierinternational.com/article/bis-repetita-au-perou-le-president-vizcarra-nouveau-face-une-procedure-de-destitution

Qui est Martin Vizcarra, l’homme appelé à présider le Pérou après Kuczynski?
https://www.rfi.fr/fr/ameriques/20180322-martin-vizcarra-vers-tete-perou-demission-president-est-acceptee

Pérou: le président Martin Vizcarra destitué par le Parlement
https://www.rfi.fr/fr/amériques/20201110-pérou-destitution-président-martin-vizcarra-parlement

Pérou: mobilisation populaire dans tout le pays contre la destitution du président Vizcarra
https://www.rfi.fr/fr/amériques/20201113-les-péruviens-mobilisent-tout-le-pays-contre-la-destitution-président-vizcarra

Politica : Martín Vizcarra: “No he recibido sobornos por obras de Moquegua, ni de ninguna parte del Perú”
https://larepublica.pe/politica/2020/10/18/martin-vizcarra-no-he-recibido-sobornos-por-obras-de-moquegua-ni-de-ninguna-parte-del-peru/

Idl Reporteros : Tocando la puerta de los cuarteles
https://www.idl-reporteros.pe/tocando-la-puerta-de-los-cuarteles/


Pérou : contesté dans la rue, le président intérimaire, Manuel Merino, démissionne
https://www.lemonde.fr/international/article/2020/11/15/nouvelle-journee-de-manifestations-au-perou_6059787_3210.html

Les Péruviens protestent contre la destitution du président Martin Vizcarra
https://www.lemonde.fr/international/article/2020/11/13/les-peruviens-protestent-contre-la-destitution-du-president-martin-vizcarra_6059594_3210.html

À la Une: un nouveau président pour le Pérou
https://www.rfi.fr/fr/amériques/20201117-à-la-une-nouveau-président-pérou

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s